Osogbo, 10 mai 2018 – Jeunes nigérians dans un bâtiment délabré servant de salle de classe, dans les environs du Marché Oja Oba.

info
×

Abeokuta, 8 mai 2018 – Vue sur une partie de la ville depuis le sommet du rocher d'Olumo, un lieu sacré pour l'ethnie Yoruba.

info
×

Abeokuta, 8 mai 2018 – La Mosquée Centrale d'Abeokuta, construite dans un style afro-brésilien par les descendants d'esclaves des Amériques revenus s'installer sur leur terres ancestrales à partir du XIXème siècle.

info
×

Lagos, 6 mai 2018 – Marché installé autour d'une voie de chemin de fer à Ikeja, dans la banlieue de Lagos.

info
×

Enugu, 18 mai 2018 – Un homme coiffé d'une casquette IPOB – Indigenous People of Biafra. Ce groupe réclamant l'indépendance du Biafra – un territoire situé dans le sud-est du pays et culturellement lié à l'ethnie Igbo – est désigné comme une organisation terroriste par les autorités nigérianes.

info
×

Osogbo, 11 mai 2018 – Au bord d'une route, une femme prépare des beignets à la viande façon nigériane.

info
×

Abeokuta, 9 mai 2018 – Une femme nigériane tient un stand de street food, en bord de route.

info
×

Ife, 11 mai 2018 – Une statue de Nnamdi Azikiwe, premier Président du Niegria de 1963 à 1966 et considéré comme l'un des principaux acteurs de l'indépendance du pays.

info
×

Ife, 11 mai 2018 – Portail du Palais Royal d'Ife. C'est dans cette demeure que vit l'Ooni (roi) d'Ife, figure centrale de l'ethnie Yoruba et descendant d'une dynastie aux origines mythologiques. Si aujourd'hui le pouvoir de l'Ooni n'est plus que symbolique, ce dernier reste néanmoins un personnage hautement influent dans la communauté Yoruba.

info
×

Osogbo, 10 mai 2018 – Une statuette dans le sanctuaire de la Forêt Sacrée d'Osun-Osogbo. Ce lieu dédié à l'orisha Osun – divinité de la Fertilité dans la mythologie Yoruba – est aménagé sur les berges de la rivière du même nom, dans un bosquet situé à la lisière de la ville comme il en existait autrefois aux abords de chaque grande cité Yoruba.

info
×

Enugu, 18 mai 2018 – Un homme de l'ethnie Igbo fume une cigarette, dans un village près d'Enugu.

info
×

Benin City, 14 mai 2018 – Un homme s'occupe d'un brasier pour faire fondre du bronze. Une fois le métal en fusion, il sera coulé dans des moules pour fabriquer une série de statuettes caractéristiques de la culture Edo et produites uniquement à Benin City.

info
×

Benin City, 14 mai 2018 – Récipient contenant du bronze en fusion, prêt à être coulé dans un moule pour fabriquer une série de statuettes caractéristiques de la culture Edo.

info
×

Benin City, 12 mai 2018 – Un homme lime une statuette de bronze caractéristique de la culture Edo pour en affiner les détails avant de l'exposer dans sa boutique.

info
×

Benin City, 12 mai 2018 - Statuette de bronze caractéristique de la culture Edo dans une boutique de la Rue Igun. C'est dans cette allée que sont regroupés la plupart des artisans bronziers de la ville.

info
×

Benin City, 13 mai 2018 – Un jeune nigérian dans la Rue Igun, le centre culturel de Benin City.

info
×

Benin City, 13 mai 2018 – Statue d'un ancien Oba (roi) du Bénin. Fondé au XIème siècle, le Royaume du Bénin – à ne pas confondre avec l'actuelle République du Bénin – fut l'une des civilisations pré-coloniales les plus puissantes d'Afrique de l'Ouest, jusqu'à la destruction de sa capitale Benin City par les Britanniques en 1897.

info
×

Enugu, 18 mai 2018 – Un jeune garçon dans une école publique, dans un village près d'Enugu. Dans cet établissement, trois professeurs sont en charge d'environ deux-cent élèves.

info
×

Abuja, 16 mai 2018 – Un monument représentant un poing levé et muni d'une masse cérémonielle, symbole de pouvoir, devant le bâtiment du Parlement nigérian.

info
×

Lagos, 19 mai 2018 – Un homme à cheval sur la plage d'Elegushi, où familles, amis et couples ont l'habitude de se retrouver pour se divertir.

info
×

Badagry, 21 mai 2018 – Une statue d'esclaves se libérant de leurs chaînes à Badagry, ville côtière connue pour avoir été le point de départ – et de non retour - de nombreux africains envoyés en Amérique et vendus comme esclaves.

info
×

Enugu, 17 mai 2018 – Vendeuse de fruits et légumes dans un marché animé du centre ville.

info
×

Lagos, 20 mai 2018 – Bidonville de Makoko. Environ 86.000 personnes vivraient dans ces habitations de fortune, une partie d'entre elles construites sur pilotis dans la lagune de Lagos, ce qui fait de ce quartier le plus grand bidonville flottant au monde.

info
×

Badagry, 21 mai 2018 – Les vendeuses du marché de Badagry achètent leur poisson frais directement auprès des pêcheurs, au milieu des bateaux tout juste remontés sur la plage.

info
×

Enugu, 18 mai 2018 – Un groupe d'élèves dans une école privée, dans un village près d'Enugu. La différence du nombre d'élèves par classe et de la qualité d'enseignement est significative entre écoles publiques et privées au Nigeria, ce qui creuse un peu plus encore l'écart entre les populations aisées et les plus défavorisées.

info
×

Osogbo, 10 mai 2018 – Rue animée dans le centre d'Osogbo, la capitale de l'état d'Osun.

info
×

Abeokuta, 9 mai 2018 – Façade d'un bâtiment afro-brésilien. Ce style architectural caractéristique des côtes du Golfe de Guinée est apparu lorsque les descendants d'esclaves des Amériques sont revenus s'installer sur leur terres ancestrales à partir du XIXème siècle.

info
×

Abeokuta, 8 mai 2018 – Une jeune femme porte sur sa tête un plateau de verdure fraîche.

info
×

Lagos, 6 mai 2018 – La Mosquée Centrale de Lagos, sur Lagos Island, le cœur historique de la ville.

info
×
Using Format