Le 1er octobre 2017, les dirigeants séparatistes de la communauté autonome de Catalogne organisent un référendum d'autodétermination – malgré son interdiction par le pouvoir central espagnol -, à l'issue duquel ils espèrent gagner l'indépendance de la région. Le "OUI" à l'autonomie l'emporte largement, mais la légitimité du vote, boycotté par de nombreux catalans anti-indépendance, est remise en cause par Madrid, qui juge le scrutin illégal. Les rues de Barcelone et des villes voisines deviennent alors le théâtre de manifestations monstres, organisées autant par les défenseurs de l'indépendance que par les unionistes. La société catalane se déchire et l’Espagne plonge dans une des crises politiques les plus importantes de son histoire contemporaine.

 

Using Format